Illustration représentant des pompes Les prix affichés à la pompe sont au plus haut depuis des années. Photo Freepik

 

Les prix des carburants flambent en France, atteignant des niveaux records. Cette évolution est dûe en grande partie à la guerre en Ukraine. Explications.

L’augmentation des prix des carburants en France semble inévitable sur les prochaines semaines au regard de la situation géopolitique. En effet, l’invasion de l’Ukraine par
la russie va se payer aux prix pratiqués à la pompe.

La Russie principale productrice de « l’or noir »

Comme le précise Olivier Gantois, président de l’Union française des industries pétrolières dans une interview donné au journal Le Parisien, la Russie est le troisième
producteur d’or noir dans le monde avec une production estimée à 10 millions de barils par jour. Alors évidemment, la Guerre en Ukraine fait apparaître des tensions.

Depuis Décembre dernier, on observe déjà une augmentation significative du cours du pétrole, le Brent (baril de référence en Europe). Par exemple selon Boursorama, le prix du baril le 02 décembre 2021
était de 70,70 dollars à la fermeture (soit environ 63,81 euros). Aujourd’hui, le prix du baril est à 110 dollars, soit environ 100 euros. Évidemment, le cours augmente d’autant plus depuis le début de l’invasion
de l’Ukraine par la Russie. Cette augmentation a bien sûr une conséquence instantanée sur les prix à la pompe.

Selon nos données, le 2 mars 2022 dans la ville de Lille, les prix moyens sont les suivants :

Prix constatés le 2 mars 2022 et comparaison avec les prix constatés le 1er mars 2022 :

  • Gazole : 1,79 € (en hausse de 3,2% par rapport au 1er mars)
  • SP95 : 1,779 € (aucune hausse ni baisse enregistrée)
  • E85 : 0,799 € (en hausse de 2,6% par rapport au 1er mars)
  • GPLc : 0,884 € (en hausse de 4,7% par rapport au 1er mars)
  • SP95-E10 : 1,828 € (en hausse de 1,8% par rapport au 1er mars)
  • SP98 : 1,912 € (en hausse de 1,7% par rapport au 1er mars)
Aucune aide prévue par le gouvernement

Pour l’instant, aucune aide au pouvoir d’achat n’est prévue par le gouvernement. Il faudra donc compter sur des opérations commerciales, comme celle organisée par la chaîne LECLERC qui vendra en fin de semaine pour la dernière fois
le carburant à prix coûtant dans les stations participantes. A Lille, la station Lille-Fives en fait partie.

Surveiller sa station

Pour permettre à chacun de constater l’évolution des prix pratiqués à sa station favorite, Carbubu affichera dans les prochains jours l’évolution des prix dans chaque station service pour vous permettre
d’avoir le carburant au meilleur prix.